Communiqués de presse

Communiqués-de-presse

Les jours des centrales au charbon sont comptés, il est temps d’investir dès maintenant dans les énergies renouvelables appartenant aux gens d’ici : Comeau

Il est possible, pour le Nouveau-Brunswick, d’éliminer les combustibles fossiles d’ici 2030 et d’alimenter en énergie nos maisons et nos entreprises par des énergies non polluantes si nous procédons à des connexions régionales dans une boucle Atlantique et investissons dès maintenant dans des énergies renouvelables de propriété locale, par exemple les énergies solaire et éolienne.

Lois Corbett réclame une loi provinciale pour mieux protéger les rivières, les lacs, les baies et les côtes suite aux pressions accrues liées au développement et au changement climatique.

Un bassin hydrographique salubre est synonyme de baignade salubre : des côtes et des plages salubres ainsi que des visiteurs et des Néo-Brunswickois en santé qui profitent de nos magnifiques étendues d’eau.

D’importants groupes de conservation demandent aux candidats de l’élection fédérale de s’engager à agir pour la protection de la nature et le changement climatique.

D’importants groupes de conservation du Nouveau-Brunswick demandent aux candidats ce qu’ils feront pour protéger la nature du Nouveau-Brunswick et agir sur le changement climatique s’ils sont élus lors de l’élection fédérale du Canada le 20 septembre.

Le Conseil de conservation présente ses observations concernant la proposition de la province de brûler du charbon jusque dans les années 2040

 

Le Conseil de conservation est réellement inquiet de l’intention du Nouveau-Brunswick de poursuivre la combustion de charbon au delà de 2030, l’échéance imposée par le gouvernement fédéral pour l’élimination de l’électricité au charbon.

Retour haut de page