Les gouvernements peuvent faire leur part

Nous avons le pouvoir de renverser la crise climatique

Nous pouvons faire notre part

Si nous prenons dès maintenant les mesures nécessaires concernant le changement climatique, nous pouvons réduire le risque de phénomènes météorologiques extrêmes.

Il faut que les gouvernements modifient leurs politiques et leurs lois pour que le Nouveau-Brunswick puisse passer à des sources d’électricité renouvelables, abordables et fiables et rendre le transport non polluant.  

Nous pouvons investir dans la prévention des inondations et protéger les gens des vagues de chaleur et des tiques. Nous pouvons préserver les forêts et rendre l’agriculture plus durable. 

Lorsque nous procédons à ces changements, nous bénéficions tous d’une eau et d’un air plus propres et plus sains ainsi que d’un climat plus sécuritaire. En investissant dans un système électrique propre et en protégeant la nature, nous pouvons aussi avoir une carrière qui a des répercussions positives sur notre vie actuelle et future.

Le changement n’est pas une chose aisée. En travaillant avec acharnement, nous pouvons persévérer pour faire des dix prochaines années la décennie de la révolution.

Selon les climatologues, les dix prochaines années peuvent faire toute la différence. Si nous unissons nos forces en vue d’un réel changement, nous pouvons résoudre ce problème. Nous pourrons écrire l’histoire que nous voulons raconter à nos petits-enfants sur la façon dont nous avons uni nos forces pour remédier à la crise climatique. À vous de jouer!

Vous pouvez utiliser notre outil de rédaction de lettre (ci-dessous) pour exhorter le premier ministre à mettre en place un réseau d’électricité renouvelable, abordable et fiable au Nouveau-Brunswick. Notre lettre pré-rédigée vous permettra de commencer, mais nous vous encourageons à la modifier, si vous le souhaitez, en y ajoutant vos propres idées sur les solutions climatiques ou vos propres expériences concernant le changement climatique et les phénomènes météorologiques extrêmes.
Utilisez notre outil de rédaction de lettre pour informer le premier ministre de vos sentiments personnels face au changement climatique. Ici également, notre lettre pré-rédigée vous permettra de commencer, mais nous vous encourageons vivement à l’accompagner de votre histoire personnelle sur la façon dont le changement climatique vous touche, vous-même et votre famille, et à y exposer vos sentiments face à ce problème ainsi que vos craintes concernant ses répercussions présentes et futures.

Faites lire votre lettre à vos amis et aux membres de votre famille pour leur faire savoir que le changement climatique vous soucie et vous préoccupe. Lorsque nous savons que d’autres personnes partagent nos préoccupations, il nous est plus facile de demeurer en contact et d’avoir la certitude qu’ensemble, nous pouvons résoudre les problèmes. Commencez dès aujourd’hui : partagez votre lettre avec vos amis et les membres de votre famille sur Facebook, Instagram ou Twitter (et n’oubliez pas de nous inclure @conservationcouncil sur Facebook, @cc_nb sur Twitter et @conservationcouncilnb surInstagram).

Envoyez vos lettres—pour l'amour du Nouveau Brunswick

Envoyez votre lettre #RenewableEnergie au ministre Holland

    To (required)
    Prénom (requis)
    Nom de famille (requis)
    Adresse (requise)
    Ville (requis)
    Province (requis)
    Code postal (requis)
    Courriel (requis)
    Objet

    Votre Message (n’hésitez pas à le modifier)

    Informez le premier ministre de vos sentiments vis-à-vis du changement climatique.

      À (requis)
      Votre nom (requis)
      Votre nom de famille (requis)
      Votre adresse (requis)
      Votre code postal (requis)
      Votre courriel (requis)
      Sujet
      Votre Message (n’hésitez pas à le modifier)



      En savoir plus sur le changement climatique et les solutions :

      Les citoyens peuvent faire leur part

      Les gouvernements peuvent faire leur part

      Comment et pourquoi le changement climatique affecte le Nouveau-Brunswick

      Comment fonctionne le réchauffement planétaire?

      Retour haut de page