Rapports sur les changements climatiques

Ensemble, nous pouvons faire la différence.

Pour remédier au problème du changement climatique, nous devrons unir nos forces.

Rapports/soumissions sur le changement climatique

Résultats du sondage de juillet 2021 du Conseil de conservation intitulé Compréhension publique des enjeux liés à l’électricité dans l’Atlantique

Disponible en anglais. 43 pages.  Cette présentation PowerPoint contient un résumé des résultats du sondage que nous avons mené en juillet 2021 dans le Canada atlantique à propos de la compréhension du public concernant les problèmes liés à l’électricité dans notre région.  Vous trouverez le questionnaire du sondage ici : Anglais | Français

Lettre du Conseil de conservation au ministre Holland concernant la réforme de la Loi sur l’électricité afin d’atteindre un approvisionnement issu à 80 % d’énergies renouvelables d’ici à 2030.

Disponible en français et en anglais. Deux pages.  Notre lettre au ministre des Ressources naturelles et du Développement de l’énergie, Mike Holland, visant à mettre en place un système électrique moderne, abordable et écologiquement durable au Nouveau-Brunswick. Disponible en Anglais et Français.

Lettre du Conseil de conservation à l’hon. Jonathan Wilkinson, ministre de l’Environnement et du Changement climatique du Canada, afin de l’exhorter à rejeter l’accord d’équivalence proposé pour le Nouveau-Brunswick.

Disponible en Français et Anglais. Cinq pages.  Dans notre lettre, nous soulignons les préoccupations du Conseil de conservation vis-à-vis du plan du Nouveau-Brunswick de brûler du charbon au-delà de la date butoir de 2030, notamment le manque de transparence du plan, l’urgence avec laquelle nous devons agir concernant le changement climatique et l’incohérence même des accords d’équivalence à une période où le Canada fait la promotion de l’Alliance : Énergiser au-delà du charbon et se prépare en vue des réunions de la COP de novembre 2021.

Mémoire du Conseil de conservation sur le règlement proposé par la province dans le cadre de son effort d’obtenir un accord d’équivalence avec Ottawa afin de brûler du charbon au-delà de la date butoir de 2030.

Disponible en français et en anglais. Quatre pages.  Dans notre exposé, nous mettons en lumière les importantes préoccupations et objections du Conseil de conservation concernant la combustion du charbon au-delà de la date butoir de 2030.

Mémoire du Conseil de conservation sur l’efficacité du système canadien de tarification fondée sur le rendement.

Disponible en anglais. Six pages.  Parmi les principes directeurs du mémoire, mentionnons : premièrement, la nécessité pour le Canada de s’aligner sur le budget mondial en carbone afin de limiter l’augmentation moyenne de la température du globe à un maximum de 1,5 degré Celsius; deuxièmement, la nécessité pour le Canada de faire aujourd’hui sa juste part pour contribuer à la  réduction des émissions mondiales; troisièmement la réduction de 60 % des émissions nationales des gaz à effet de serre d’ici à 2030 et, finalement, la nécessité d’atteindre un niveau proche des émissions nulles au plus tard en 2050, et probablement plus rapidement.

Mémoire du Conseil de conservation sur le règlement proposé concernant les normes sur les combustibles propres

Disponible en anglais. Quatre pages. Mémoire du Conseil de conservation à Environnement et Changement climatique Canada à propos du règlement proposé concernant les normes sur les combustibles propres.

Au Nouveau-Brunswick, l’adoption répandue de l’énergie solaire est devenue inévitable : rapport

Disponible en anglais. 47 pages. Selon un nouveau rapport commandé par Énergie NB, l’adoption répandue de l’énergie solaire par des dizaines de milliers de maisons et d’entreprises est devenue inévitable au Nouveau-Brunswick. Les auteurs du rapport, produit par la firme montréalaise Dunsky Energy Consulting, exhortent le service public à prendre les devants en lançant dès maintenant une option de location à bail pour les propriétaires et les entreprises.

Lettre du Conseil de conservation au groupe des politiques de l’environnement et du changement climatique de la Nouvelle-Écosse sur le plafonnement et les options commerciales de la Nouvelle-Écosse

Disponible en anglais. Quatre pages. Le changement climatique menace la qualité de vie, la sécurité et la capacité de prospérer économiquement du Canada atlantique par la montée du niveau de la mer, l’érosion côtière, les phénomènes météorologiques extrêmes et les changements aux fonctions écosystémiques qui affectent les pêcheries, la foresterie et la santé publique. Malheureusement, le plafond et la proposition commerciale de la Nouvelle-Écosse portent en eux la menace de toutes ces catastrophes. S’ils sont mis en œuvre, le plafond et la proposition commerciale pourraient entraîner une augmentation des émissions de gaz à effet de serre en Nouvelle-Écosse, par rapport au scénario de référence de 2017. Téléchargez notre lettre au groupe des politiques de l’environnement et du changement climatique de la Nouvelle-Écosse sur le plafonnement et les options commerciales de la Nouvelle-Écosse. Disponible en anglais. Quatre pages.

Adapter les communications sur le changement climatique

Disponible en anglais. 33 pages. Vous souhaitez apprendre à mieux communiquer concernant le changement climatique? Louise Comeau, Ph. D., directrice du programme Solutions pour le changement climatique et l’énergie du Conseil de conservation, a invité le public à une présentation en ligne qui a eu lieu le 15 mars 2017 à propos des choses à faire et à ne pas faire concernant les communications sur le changement climatique.

Si vous travaillez pour le secteur public ou privé, pour une organisation non gouvernementale ou un établissement d’enseignement et que vous avez de la difficulté à parler du changement climatique et des solutions environnementales, comme la tarification du carbone, ce webinaire vous sera utile. Disponible en anglais. 33 pages.

Une eau saine pour une population en santé : Les préoccupations et les attitudes des Néo?Brunswickois concernant l’eau douce et le degré de préparation aux phénomènes climatiques extrêmes

Disponible en anglais. 97 pages. Selon les résultats d’un sondage exhaustif sur les préoccupations et les attitudes des Néo-Brunswickois concernant l’eau douce et le degré de préparation aux phénomènes climatiques extrêmes mené par Louise Comeau, directrice des Solutions pour le changement climatique et l’énergie du Conseil de conservation, la majorité des citoyens du Nouveau-Brunswick sont très préoccupés par la pollution de l’eau.

Le Conseil de conservation pense que les résultats du sondage sous-estiment la nécessité du leadership gouvernemental en ce qui concerne tant le nettoyage et la prévention de la pollution émise dans nos cours d’eau, si précieux, que l’investissement dans l’infrastructure et les stratégies de préparation pour protéger les citoyens et les communautés des risques des phénomènes climatiques extrêmes issus du changement climatique.

Louise Comeau, Ph.D., du Conseil de conservation, publie une étude concernant des récits liés au carbone au Nouveau-Brunswick

Disponible en anglais. 112 pages. Selon les conclusions d’une récente étude menée par Louise Comeau, Ph.D., directrice du programme Solutions pour le changement climatique et l’énergie du Conseil de conservation, en collaboration avec Climate Outreach, un organisme situé au R.-U., les Néo?Brunswickois aiment les récits qui font de la tarification du carbone un outil pertinent afin de contraindre les pollueurs à payer leur juste part pour les dommages environnementaux tout en créant des incitatifs favorables à l’innovation et à la créativité.

La tarification du carbone est une priorité pour les gouvernements fédéral et provinciaux du Canada. Le Conseil de conservation pense que cette étude sur la façon de présenter autrement la tarification du carbone peut changer notre regard sur le mécanisme et deviendra ainsi un outil utile pour les Néo?Brunswickois.

Examen de la tempête de verglas du Nouveau-Brunswick – Janvier 2017

Disponible en anglais. 169 pages. Entre le 24 et le 26 janvier 2017, une tempête de verglas a frappé le centre et l’Est du Nouveau-Brunswick, de l’île Miscou à Sackville; près de 300 000 clients d’Énergie NB ont alors perdu le courant. Des réunions publiques ont été organisées dans le cadre d’un rapport d’examen post-intervention de la tempête de verglas. Judy Wagner, greffière du Bureau du Conseil exécutif et chef de la fonction publique a dirigé cet examen. Assorti de recommandations, son rapport est étayé par les rétroactions d’intervenants ainsi que par des examens internes entrepris par l’Organisation des mesures d’urgence du Nouveau?Brunswick, Énergie NB et des représentants du ministère de la Santé.

Télécharger le rapport : Examen de la tempête de verglas du Nouveau-Brunswick – Janvier 2017

Recommandations du Conseil de conservation sur les mesures à prendre en cas de tempête de verglas

Disponible en français et en anglais. Sept pages. Suite à une série de phénomènes météorologiques extrêmes qui ont secoué la province, nous avons publié un rapport assorti de recommandations établies en fonction d’une évaluation de la réponse de Fredericton à la tempête post-tropicale Arthur. Plusieurs des recommandations que nous avons faites à la province, à la ville et à l’Organisation des mesures d’urgence (OMU) à ce moment-là peuvent s’appliquer à l’enquête sur les mesures prises par l’OMU et Énergie NB lors de la récente tempête de verglas qui a touché la Péninsule acadienne.

Rapport sur les changements climatiques de la vérificatrice générale Kim MacPherson

Le 20 juin 2017, la vérificatrice générale du Nouveau-Brunswick, Kim MacPherson, a publié le premier volume du Rapport de la vérificatrice générale du Nouveau-Brunswick, qui comprenait une évaluation des progrès du Nouveau-Brunswick concernant la réduction des gaz à effet de serre et l’adaptation au changement climatique.
• Lire le chapitre 3 (sur le changement climatique) au Volume I du rapport de 2017 de la vérificatrice. (Fr)
• Lire notre résumé des recommandations de la vérificatrice générale, Kim MacPherson.

Données sur les émissions de gaz à effet de serre pour 2015

Par Environnement et Changement climatique Canada 2017. Disponible en anglais. 43 pages. Le 13 avril, Environnement et Changement climatique Canada (ECCC) a publié ses données sur les émissions de gaz à effet de serre (GES) pour 2015. Ces données exposent les détails des tendances liées aux émissions de GES et à la pollution connexe dans les secteurs industriels de tout le Canada, dont les domaines de l’extraction minière, pétrolière et gazière, de la fabrication, les services publics d’énergie, , etc.

Plan d’action pour le climat du Nouveau-Brunswick : La transition vers une économie à faibles émissions de carbone

Available in English and French. Par le gouvernement du Nouveau-Brunswick. 2016. Disponible en anglais. 25 pages. Le gouvernement a écouté les souhaits et les avis des Néo Brunswickois afin d’établir un plan d’action pour le climat crédible qui contienne tous les éléments nécessaires à une mise en œuvre efficace : des engagements envers une gouvernance dirigée par le Premier ministre, des politiques axées sur des objectifs et des sources de financement servant à soutenir des programmes à l’intention des familles à faible revenu, des propriétaires et de l’industrie.

Selon les résultats d’un nouveau sondage, la majorité des Canadiens sont en faveur de l’action climatique

Par l’Université de Montréal. 2016. Disponible en anglais sur demande. Selon les conclusions d’un nouveau sondage réalisé par des chercheurs de l’Université de Montréal, une vaste majorité de Canadiens appuient le nouveau règlement sur l’efficacité énergétique, les combustibles propres et les énergies renouvelables. Les principales conclusions sont tirées à partir d’un échantillon de 1 200 Canadiens qui ont répondu à un sondage de 40 questions réalisé entre le 5 et le 18 octobre.

Parmi ces conclusions, mentionnons les suivantes : 95 % des Canadiens sont en faveur de l’efficacité énergétique, 73 % des Canadiens pensent que leur gouvernement devrait en faire plus pour limiter le changement climatique, 81 % des Canadiens sont en faveur de l’élimination du charbon, 71 % des Canadiens veulent un usage plus intensif de l’énergie éolienne, 85 % des Canadiens veulent un usage plus intensif de l’énergie solaire, 87 % des Canadiens sont en faveur des normes liées aux énergies renouvelables et 72 % des Canadiens appuient la tarification du carbone.

Fini le charbon, vive les nouveaux avantages nationaux découlant d’une élimination accélérée des centrales électriques au charbon

Par l’Institut Pembina. 2016.  Disponible en anglais. 61 pages. Technologie avant-gardiste du 19e siècle, la combustion du charbon pour produire de l’électricité a suscité une forte amélioration de la productivité et du bien-être de la société. Cependant, au 21e siècle, son utilisation continue est bien moins révolutionnaire : la combustion du charbon a des conséquences bien connues sur la santé et l’environnement. Tout au long de cet article, nous démontrons qu’un engagement visant à accélérer l’élimination des centrales au charbon du Canada d’ici à 2030 doit faire partie des piliers du plan national sur le changement climatique du premier ministre. Un engagement de cette nature est la première étape à franchir pour permettre au Canada d’atteindre sa cible de réduction des émissions de 2030, et lui permettrait de bénéficier d’importants avantages économiques et sanitaires à l’échelle de la nation.

Mémoire pré-budgétaire du Conseil de conservation du Nouveau-Brunswick concernant le plan d’action pour le climat

Une voie vers une économie faible en carbone qui permette de créer des emplois et d’assurer la subsistance des familles et des collectivités.

Disponible en anglais. 13 pages. Le changement climatique est aussi urgent que la nécessité de créer des emplois et de stimuler l’innovation dans la province. Découvrez notre mémoire pré-budgétaire de 2017 concernant le plan d’action pour le climat : A path to a Low-Carbon Economy that creates jobs and sustains families and communities, ici.

 

Comment réduire au maximum les phénomènes météorologiques extrêmes provoqués par le changement climatique.

Disponible en anglais. 54 pages. Les phénomènes météorologiques extrêmes sont une réalité de plus en plus présente pour les Néo-Brunswickois qui craignent les effets du changement climatique. Heureusement, la tempête post-tropicale Arthur nous a permis d’établir d’importantes lignes directrices sur la façon de réduire au maximum les risques encourus par les citoyens en cas de phénomène extrême imputable au changement climatique. Lisez le rapport de Louise Comeau sur la façon de réduire au maximum les risques découlant des phénomènes météorologiques extrêmes provoqués par le changement climatique : Community Capacity to Adapt to Climate Change: Fredericton, ici.

Le rapport du Comité spécial sur le changement climatique pourrait ouvrir la voie de la durabilité au Nouveau-Brunswick

Disponible en anglais. 58 pages. Le rapport final du Comité spécial sur le changement climatique témoigne de l’importance de faire entendre notre voix. Les huit membres de ce comité multipartite ont écouté les Néo?Brunswickois et rédigé un rapport susceptible d’établir les fondements nécessaires à la durabilité à long terme et à la création d’emplois stables tout en nous permettant d’atteindre nos objectifs en matière de protection du climat. Téléchargez Le rapport final du Comité spécial sur le changement climatique fondé sur les réponses des Néo-Brunswickois.

Présentations au Comité spécial sur le changement climatique du N.-B.

Disponible en anglais. 34-49 pages. Découvrez notre série d’exposés au Comité spécial sur le changement climatique du N.-B. concernant les solutions fondées sur les énergies propres, présentée par Liane Thibodeau, présidente du Conseil de conservation du Nouveau-Brunswick, Lois Corbett, notre directrice exécutive, et Louise Comeau.

Le Conseil de conservation du Nouveau-Brunswick publie des options politiques pour stimuler la conversation sur le changement climatique

Disponible en anglais. 35 pages. Dans un récent rapport publié en juillet 2016, le Conseil de conservation du Nouveau-Brunswick offre aux politiciens fédéraux, aux élaborateurs des politiques environnementales et aux citoyens une vision audacieuse pour le Nouveau-Brunswick. Ce plan en trois parties porte sur l’électricité, les investissements provinciaux et les politiques gouvernementales nécessaires pour réduire les émissions de gaz à effet de serre, abaisser les factures d’électricité et créer des emplois pour les Néo-Brunswickois.

  • Téléchargez notre plan d’action pour le climat : Plan d’action climatique pour le Nouveau?Brunswick (Anglais) (Français)
  • Téléchargez notre trousse médiatique complète, i.e., plan d’action pour le climat, communiqué, document d’information, article d’opinion, visuels et FAQ (Anglais) (Français)

La voie vers un avenir énergétique durable…?

Par David Coon et Raphael Shay. 2010. Disponible en anglais uniquement. 18 pages. Analyse des recommandations de la Commission de l’énergie du Nouveau-Brunswick

Par David Coon et Toby Couture. 2007. Disponible en français et en anglais. 26 pages.

Retour haut de page