Électricité durable

À quoi ressemble un réseau électrique durable?

La série Vision pour l’Atlantique concerne la transition vers une électricité sans charbon de façon à ce que 90 % de notre réseau électrique régional soit sans émissions d’ici à 2030, conformément aux règlements fédéraux et à la politique sur le changement climatique. Dans le cadre de la relance juste et verte (Just and Green Recovery) suite à la pandémie de la COVID-19, l’électricité propre peut permettre de créer des carrières professionnelles vertes, d’offrir des avantages sanitaires et économiques aux collectivités, et nous aider à sortir de la pandémie en meilleure posture qu’avant. Voilà ce que nous appelons un « réseau électrique durable ».

À notre avis, l’électricité propre comporte deux volets. Tout d’abord, l’électricité propre dépend principalement de sources non polluantes, comme les énergies solaire et éolienne et les technologies hydroélectriques, qu’elle utilise efficacement. Ces technologies renouvelables ont des répercussions environnementales moins marquées que l’électricité issue du charbon, du pétrole et du gaz naturel qui génèrent des gaz à effet de serre lors de leur combustion et provoquent le réchauffement planétaire qui chamboule le climat. Deuxièmement, il faut que notre portefeuille d’électricité durable soit abordable et fiable.

Quels sont les obstacles auxquels nous sommes confrontés?

Nous savons que l’électricité propre est abordable, fiable et durable – et elle est prête à être déployée dès maintenant. Les principaux obstacles qui nous empêchent de mettre en place ce réseau électrique propre auquel nous avons droit sont les lois, les cibles et les règlements dépassés de notre région. C’est pourquoi nous devons unir nos forces pour mettre à jour les lois qui régissent la façon dont nous planifions nos réseaux électriques afin de veiller à instaurer un avenir plus sécuritaire et plus sain grâce à une électricité propre.

Nous devons éviter les risques, les erreurs et les retards qui accompagnent la combustion continue du charbon, l’énergie nucléaire et la dépendance aux combustibles fossiles.

Nous devons créer un réseau électrique afin de pouvoir compter sur les énergies renouvelables, comme les énergies solaire et éolienne, à l’année longue, en les complétant par l’énergie hydroélectrique existante, les technologies de stockage et la collaboration avec nos voisins.

Nous devons faire notre juste part.

La Nouvelle-Écosse et le Nouveau-Brunswick doivent travailler ensemble pour réduire les émissions, car ils sont actuellement parmi les provinces les plus intensives en émissions par habitant.

Téléchargez la fiche d’information: Vision atlantique pour une électricité propre: durabilité.

belledune

Rejoignez-nous pour exiger un système électrique propre et moderne pour le Nouveau-Brunswick.

À propos de la Vision pour l’électricité de l’Atlantique

La résolution du changement climatique nécessite un changement social profond, y compris une dépendance accrue à l’électricité non polluante pour alimenter nos vies. La clé de cette transition est de s’assurer que notre système électrique modernisé et durable est abordable et fiable.

Le Conseil de conservation du Nouveau-Brunswick et l’Ecology Action Centre sont heureux de lancer la série de rapports, de webinaires et de recherches intitulée Vision pour l’électricité de l’Atlantique afin de montrer que notre région peut, dès maintenant, bénéficier d’une électricité abordable, fiable et durable. Une électricité plus propre peut nous aider à jouir d’une sécurité accrue et d’une meilleure santé. Nous pouvons nous servir de ce projet pour faire en sorte que l’électricité soit abordable pour tous, fiable en tout temps et plus propre pour notre santé et notre planète.

La série Vision pour l’électricité de l’Atlantique concerne la transition vers une électricité sans charbon pour que notre un réseau électrique régional soit à 90 % sans émissions d’ici à 2030, conformément à la politique fédérale et aux règlements sur le changement climatique. Dans le cadre de la relance juste et verte (Just and Green Recovery) suite à la pandémie de la COVID-19, l’électricité propre peut permettre de créer des carrières professionnelles vertes, d’offrir des avantages sanitaires et économiques aux collectivités, et nous aider à sortir de la pandémie en meilleure posture qu’avant.

Notre définition de l’électricité propre comporte deux volets. Tout d’abord, l’électricité propre dépend principalement de sources non polluantes, comme les énergies solaire et éolienne et les  technologies hydroélectriques existantes, qu’elle utilise efficacement. Ces technologies renouvelables ont des répercussions environnementales moins marquées que l’électricité issue du charbon, du pétrole et du gaz naturel qui génèrent des gaz à effet de serre lors de leur combustion et provoquent le réchauffement planétaire qui chamboule le climat. Deuxièmement, il faut que notre programme d’électricité durable soit abordable et fiable.

Nous savons que l’électricité propre est abordable, fiable et durable- et elle est prête à être déployée dès maintenant. Les principaux obstacles qui nous empêchent de mettre en place ce réseau électrique propre auquel nous avons droit sont les lois, les cibles et les règlements dépassés de notre région. Nous avons besoin de mettre à jour les lois et les processus qui régissent la façon dont nous planifions les réseaux électriques afin de veiller à instaurer un avenir plus sécuritaire et plus sain grâce à une électricité propre. 

Nous devons éviter les risques, les erreurs et les retards financiers et environnementaux qui accompagnent la combustion du charbon, l’énergie nucléaire et les grandes centrales électriques ainsi que la dépendance aux combustibles fossiles comme le gaz naturel.

Nous devons créer un réseau électrique qui relie les provinces de l’Atlantique et le Québec pour pouvoir compter sur les énergies renouvelables, comme les énergies solaire et éolienne à l’année longue, en les complétant par l’énergie hydroélectrique existante dans le cadre d’un commerce d’électricité bilatéral avec nos voisins.

Téléchargez la lettre du CCNB:

Pour en savoir plus sur la façon dont notre électricité et notre consommation d’énergie modifient le climat et ce que les Néo-Brunswickois font à ce sujet, visitez ce lien.

Retour haut de page