Offre d’emploi : Analyste/militant/chercheur subalterne en politique

Date limite pour la soumission des candidatures : le 1er mai 2021

Qui nous sommes : Le Conseil de conservation du Nouveau-Brunswick (CCNB) est membre du Club global 500 de l’ONU. Il tente de trouver des solutions pratiques afin d’aider les familles, les citoyens, les éducateurs, les gouvernements et les entreprises à protéger l’air que nous respirons et l’eau que nous buvons ainsi que l’écosystème marin, si précieux pour notre survie, et la terre, dont les forêts, sur laquelle repose notre existence même. Comme nous dépendons de nos membres, nous disposons de l’indépendance et de l’autonomie nécessaires pour défendre avec crédibilité et efficacité l’environnement et nos collectivités.

Durée du poste : Il s’agit d’un poste d’une durée déterminée de sept à douze mois. Ce poste peut être prolongé en fonction de l’activité liée au projet et du renouvellement des fonds. Dans l’idéal, le titulaire entrera en fonction entre le 15 mai et le 1er juin 2021.

Description du poste : Le CCNB cherche un analyste/militant/chercheur subalterne en politique qui s’intéresse aux enjeux liés à l’électricité, plus particulièrement dans la région de l’Atlantique, afin de remédier au changement climatique. Le projet La Vision pour l’électricité de l’Atlantique fait partie d’un réseau de projets national visant à aider le Canada à atteindre ses objectifs de réduction de gaz à effet de serre. Le candidat retenu fera partie d’une équipe de groupes environnementaux de tout le Canada qui collaborent à l’établissement d’un réseau électrique durable, fiable et abordable fondé sur l’efficacité énergétique et les énergies renouvelables, sans combustibles fossiles, qui produit l’énergie nécessaire pour électrifier notre économie. Ce projet fait intervenir de la recherche technique et de la recherche en communication, du développement politique, des relations gouvernementales et médiatiques, des interventions sur les médias sociaux et de la coordination.

Qualifications : Nous cherchons un diplômé universitaire ou collégial récent ayant des titres de compétence dans les domaines de l’environnement, du changement climatique et/ou des systèmes d’ingénierie/d’électricité ou expérience équivalente. Le candidat doit posséder d’excellentes capacités de recherche, de rédaction et de maîtrise des médias sociaux, ainsi que la volonté de participer à la rédaction de propositions à l’intention de bailleurs de fonds. Le bilinguisme est un atout, de même que les relations avec les communautés minoritaires (noirs, autochtones, gens de couleur). 

Rémunération : Contrat de 12 mois : de 40 000 à 45 000 $

Veuillez transmettre votre lettre de présentation, dans laquelle vous exposerez vos qualifications en lien avec le poste, ainsi que votre curriculum vitae, au plus tard le 1er mai 2021 à : louise.comeau@conservationcouncil.ca

Share this Post

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email
Retour haut de page