fbpx

Déclaration sur la stratégie provinciale de l’eau

À l’attention des directeurs et directrices de l’information : Lois Corbett, directrice exécutive, a publié la déclaration suivante au sujet de l’annonce faite aujourd’hui concernant la stratégie provinciale de l’eau :

« La stratégie provinciale de l’eau publiée aujourd’hui comprend des mesures à court et à long terme qui montrent bien ce qui peut se produire lorsque des citoyens et des groupes, comme le Conseil de conservation, n’hésitent pas à réclamer la salubrité de l’eau.

La mise en place, au cours des deux prochaines années, d’une nouvelle loi sur la protection de l’eau, qui, d’une part, rendra obligatoires et légalement exécutoires les plans d’action pour la protection des bassins hydrographiques et, d’autre part, établira des normes de qualité de l’eau fondées sur des données scientifiques, est une initiative majeure, et intelligente.

Je retiens tout particulièrement l’engagement d’élaborer, durant les prochains mois, un règlement pour les zones côtières visant à protéger les terres humides, les estuaires et les habitats côtiers essentiels, tels que les zostères, car il s’agit d’une étape importante pour assurer la protection des villes et des villages qui longent le détroit de Northumberland.

De plus, la création d’un programme de surveillance des eaux utilisées à des fins récréatives pour tous les parcs provinciaux – qui devrait être prêt pour l’été 2018 – permettra de protéger les nageurs de tous âges qui vont se rafraîchir dans des lieux de prédilection, tels que la plage de Parlee et le barrage de Mactaquac.

Grâce à cette stratégie, le Nouveau-Brunswick fait un pas de plus vers les mesures de protection modernes dont nous avons besoin pour assurer la santé de nos collectivités et la salubrité de nos eaux, dont font partie les plages, les rivières, les lacs et les ruisseaux que nous affectionnons tant, sans oublier les terres humides et nos ressources d’eau potable. »

La stratégie de l’eau provinciale a été élaborée en fonction des recommandations du Groupe de travail technique sur la gestion des bassins hydrographiques. Lois Corbett fait partie de ce groupe depuis sa formation en 2017.

Liens recommandés :

Share this Post

Retour haut de page