Appel de proposition : Environnementalisme au Nouveau-Brunswick — Engagement des communautés de pratique

This post is also available in: Anglais

12 au 14 novembre 2020, Université St Thomas, Fredericton, Nouveau-Brunswick

Appel de proposition : date limite : 22 mars 2020

En 2019, le Conseil de conservation du Nouveau-Brunswick (CCNB) a atteint l’âge de 50 ans.  Sa fondation ainsi que celle de Pollution Probe à Toronto et de SPEC à Vancouver, ont signalé le début du mouvement environnemental moderne au Canada et au Nouveau-Brunswick.  Ce cinquantième anniversaire a suscité de vifs débats concernant l’environnementalisme et les politiques environnementales au Nouveau-Brunswick, depuis la naissance du mouvement jusqu’aux manifestations contemporaines et son futur.

Cette conférence, organisée par le réseau de la faculté de recherche environnementale (RFRE) de l’université St Thomas, est une retombée de ces discussions.  Elle est coparrainée par Actions rurales et voix pour l’environnement (RAVEN), le Conseil de conservation du Nouveau-Brunswick (CCNB) et par le Réseau environnemental du Nouveau-Brunswick (RENB).

Objectif :

  • Bâtir et renforcer les relations parmi les chercheurs universitaires, les environnementalistes, les activistes communautaires et les collectivités autochtones.
  • Informer les activistes actuels des luttes historiques environnementales et politiques.
  • Renforcer les connaissances environnementales, l’activisme et les plaidoyers en faveur des politiques publiques au Nouveau-Brunswick.

Participants :

 Nous invitons la participation des universitaires et des chercheurs des humanités, des sciences sociales et naturelles, des leadeurs, gardiens des connaissances et défendeurs de la terre autochtones, des environnementalistes et des activistes communautaires.

Sujets possibles :

  • Politiques de l’environnement actuelles et passées au Nouveau-Brunswick?;
  • Activisme contre le développement non durable et la dégradation environnementale au Nouveau-Brunswick dans le passé et actuellement?;
  • Discours sur les politiques environnementales et l’activisme au Nouveau-Brunswick?;
  • Modèles de communauté de pratiques chercheurs-autochtones-environnementalistes en développement des politiques et plaidoyer?;
  • Études de cas de développement de politiques environnementales fondé sur la science et les plaidoyers?;
  • Intersection des valeurs, de l’éthique et des interventions environnementales au Nouveau-Brunswick?;
  • L’avenir que nous souhaitons : élaborer la progression de l’environnement.

Expressions d’intérêt :

Nous invitons les membres de toutes les communautés de pratique mentionnées ci-dessous à indiquer leur intérêt à contribuer à l’un des sujets mentionnés.  Ce pourrait être sous la forme d’un article individuel, d’un panel d’experts, d’une affiche, d’une table ronde, d’un atelier, du visionnement d’un film ou d’une performance artistique.

Une expression d’intérêt est d’un maximum de 250 mots, et pas nécessairement un résumé complet (bien que ceux-ci soient les bienvenus).  Ils peuvent refléter des travaux en cours, ou simplement une idée en développement. Nous demanderons un engagement concret et un résumé après une sélection d’une proposition.

Veuillez soumettre une brève introduction biographique ou une description d’une expérience, de connaissances pertinentes avec votre proposition.

À noter : le format de la conférence sera différent des conférences universitaires conventionnelles.  Les documents seront soumis et circulé avant la conférence et seront discuté dans le cadre d’un atelier.

 Nous accepterons des contributions en anglais ou en français et serons considérés pour une publication après la conférence ou bien dans les comptes rendus de la conférence, sous forme

d’une vidéo ou d’un podcast, ou encore dans une édition spéciale du Journal des études du Nouveau-Brunswick.

Veuillez présenter votre soumission à FERN@stu.ca.

 NOTA BENE : Les arrangements définitifs de la conférence dépendent d’un financement adéquat.