Description de l’emploi : Directeur exécutif

This post is also available in: Anglais

DIRECTEUR EXÉCUTIF

Généralités

Le directeur exécutif relève directement du Conseil d’administration, et plus précisément du président du Conseil d’administration. Sous l’autorité du Conseil d’administration, le directeur exécutif assume l’entière responsabilité des opérations et de la viabilité de l’organisation, notamment en ce qui a trait à la levée des fonds, au recrutement des membres et aux états financiers. Le directeur exécutif dirige la mise en œuvre des politiques, des programmes et des travaux de recherche de l’organisation et est responsable de la gestion du personnel. Il est responsable de la stratégie globale, de la direction et des relations avec le Conseil d’administration.

Principaux domaines de responsabilité

  1. Gestion et direction stratégiques
    1. Collaborer avec le Conseil d’administration pour élaborer des plans stratégiques à long terme (cinq ans) afin d’orienter l’organisation, en veillant à ce que le budget, le personnel et les priorités soient alignées sur la mission principale du Conseil de conservation.
    2. Élaborer des plans stratégiques annuels soumis à l’adoption du Conseil d’administration et établir les principaux buts et objectifs de l’organisation pour l’année. 
    3. Préparer des plans opérationnels assortis de buts et d’objectifs mesurables, clairement définis et alignés sur le plan stratégique à long terme.  
    4. Contrôler régulièrement l’évolution de la réalisation des buts et des objectifs et présenter le rapport de l’évolution des initiatives stratégiques au Conseil d’administration, au personnel et aux bénévoles.
    5. Superviser efficacement les activités quotidiennes de l’organisation et faire preuve d’un leadership motivant et d’une capacité de direction mobilisatrice pour les employés et les bénévoles.
  1. Relations avec le Conseil d’administration
    1. Cultiver une relation de travail solide et transparente avec le Conseil d’administration pour assurer une communication cohérente, continue et ouverte.
    2. Travailler en étroite collaboration avec le président du Conseil d’administration, le Comité exécutif et tous les comités nommés du Conseil de conservation, notamment en participant régulièrement aux réunions du Comité exécutif et du Conseil d’administration.
    3. Donner des conseils et des directives concernant l’élaboration de politiques et de normes alignées sur l’objectif du Conseil de conservation qui consiste à faire connaître les problèmes environnementaux et à promouvoir des solutions par la recherche, l’éducation et l’intervention.
    4. Veiller à ce que le président, le Comité exécutif, les comités et le Conseil d’administration soient bien informés des activités de l’organisation ainsi que des enjeux et des risques auxquels elle est confrontée, et fournir régulièrement des renseignements et des mises à jour sur l’évolution des principales initiatives et des principaux projets.
    5. Préparer de l’information et des rapports contextuels sur les politiques et les enjeux pour aider le Conseil d’administration à prendre des décisions concernant les politiques et la gouvernance.
    6. Veiller à ce que les motions, les mesures et les décisions que le Conseil d’administration lui transmet fassent l’objet d’un suivi et soient mises en œuvre.
    7. Présenter un rapport complet, exhaustif, exact et précis lors de chaque réunion du Conseil d’administration.
  1. Gestion financière
    1. Trouver les fonds nécessaires aux activités à long terme de l’organisation en levant des fonds, en obtenant des subventions et des dons et en recrutant des membres.
    2. Superviser la situation financière de l’organisation, notamment en élaborant des plans financiers à court et à long terme.
    3. Élaborer un budget annuel  et le contrôler régulièrement pour veiller au respect et à l’atteinte des objectifs en matière de levée de fonds et de dépenses.
    4. Veiller à la mise en place de mécanismes de contrôle fiscaux, politiques et financiers rigoureux ainsi qu’à la conformité constante aux lois fiscales.
    5. Veiller à l’utilisation efficace des fonds de l’organisation en établissant avec précision les priorités financières pour faire en sorte que l’organisation fonctionne de façon à servir les priorités des programmes et à combler les besoins du personnel.
    6. Gérer les dossiers et les documents officiels conformément aux lignes directrices des bailleurs de fonds et aux règlements gouvernementaux.
    7. Travailler en étroite collaboration avec le comptable et le trésorier du Conseil d’administration pour préparer les rapports financiers mensuels et les rapports financiers exhaustifs réguliers sur les revenus et les dépenses qui doivent être présentés au Conseil d’administration.
    8. Veiller à ce que la vérification soit effectuée dans les délais fixés et que les rapports financiers requis par les lois fédérales et provinciales, y compris la déclaration de revenus, soient soumis dans les délais prévus.
  1. Levée de fonds
    1. Élaborer un plan stratégique annuel exhaustif de levée de fonds assorti d’objectifs clairs ainsi qu’une stratégie de réussite pour chaque initiative de levée de fonds, et fixer des cibles trimestrielles à cet égard.
    2. Élaborer et mettre en œuvre des plans d’action pour atteindre chacune des cibles indiquées dans le plan annuel de levée de fonds. 
    3. Trouver d’autres possibilités de levée de fonds, et effectuer des recherches et des analyses les concernant, puis donner suite à celles qui permettront probablement de produire les meilleurs résultats. 
    4. Assurer la supervision du développement et de la bonne marche des programmes et des activités de levée de fonds.
    5. Tisser et maintenir de solides relations avec les membres, les entreprises et les donateurs potentiels conformément au mandat et aux valeurs de l’organisation et aux directives des fondations privées et des organismes gouvernementaux qui offrent leur aide pour promouvoir la viabilité financière de l’organisation.
    6. Élaborer et exécuter des stratégies de marketing et de promotion de l’image de marque pour accroître les fonds octroyés par des donateurs, des fondations et des organismes gouvernementaux de grande envergure, entre autres.
    7. Élaborer et mettre en œuvre une stratégie de recrutement de membres efficace et veiller à ce que les cibles annuelles concernant l’augmentation du nombre de membres soient atteintes.
  1. Gestion des ressources humaines
    1. Favoriser activement un environnement de travail productif fondé sur le travail d’équipe et former une équipe à long terme pour faire en sorte que le travail effectué dans le cadre des campagnes et des projets soit viable à long terme et corresponde à la mission principale du Conseil de conservation.
    2. Indiquer aux employés des attentes clairement définies concernant leur rendement (buts, objectifs, livrables) ainsi que des lignes directrices et des directives à cet égard.
    3. Communiquer ouvertement et continuellement avec les employés pour leur donner une rétroaction régulière au sujet de leur performance concernant l’atteinte de leurs objectifs de rendement.
    4. S’assurer que les employés comprennent bien les politiques, les procédures et les directives auxquelles ils doivent se conformer, plus particulièrement en ce qui a trait au maintien du statut d’organisme de bienfaisance de l’organisation dans le cadre des activités de revendication et de défense d’intérêts.
    5. Veiller à ce que les employés aient le matériel, les outils et les ressources dont ils ont besoin pour réaliser efficacement leur travail.
    6. Utiliser le renforcement positif pour maximiser le rendement des employés.
    7. Chercher continuellement à perfectionner les compétences des employés en leur offrant une formation, un encadrement et un mentorat continus ainsi que des possibilités de perfectionnement professionnel.
    8. Contrôler continuellement le rendement des employés pour veiller à ce que les conditions soient respectées, les livrables livrés et les buts et les objectifs atteints en offrant aux employés l’encadrement et le mentorat appropriés nécessaires à l’amélioration de leurs compétences dans les domaines où ils sont peut-être plus faibles.
    9. Effectuer chaque année des examens de rendement des employés.
    10. Prendre les mesures correctives et/ou disciplinaires appropriées lorsque des employés ne remplissent pas les attentes établies concernant leur rendement.
    11. Déterminer les besoins en personnel relatif à la gestion organisationnelle et à l’offre des programmes.
    12. Veiller à ce que les politiques et les pratiques exemplaires liées aux personnel soient à jour et exécutées.
    13. Favoriser une collaboration continue entre les domaines de programme et renforcer les communications internes avec le personnel et les bénévoles dans toute l’organisation.
  1. Gestion des programmes
    1. Assurer la supervision nécessaire pour veiller à l’efficacité des programmes en contrôlant les mesures de résultats liées à l’offre des programmes, à la gestion fiscale et aux résultats des programmes.
    2. Accroître l’efficience et la cohérence dans toute l’organisation en élaborant et en mettant en œuvre des politiques, des procédures et des directives dans et entre les domaines de programme.